[(12278|non) Sans la présence d'une ou d'un délégué départemental aux droits des femmes, la dynamique associative pourrait hélas s'essouffler - Poste vacant de déléguée aux droits des femmes dans les Côtes d'Armor - Christine Prunaud, Sénatrice des Côtes-d'Armor

Les courriers officiels

Sans la présence d’une ou d’un délégué départemental aux droits des femmes, la dynamique associative pourrait hélas s’essouffler

Poste vacant de déléguée aux droits des femmes dans les Côtes d’Armor -

Par / 30 janvier 2018

Madame la Secrétaire d’État,

Je suis sollicitée par la Maison des femmes des Côtes d’Armor. La maison des Femmes, est un collectif composé de 20 associations, organisations syndicales et adhérent-e-s individuel-le-s. Son objectif est de mettre en réseau les acteur-trice-s et les structures qui travaillent à la promotion des femmes dans la société, dans le département des Côtes d’Armor. Mais également de rendre lisible un lieu de service, d’accès aux droits, d’échanges, de culture, de pratiques exemplaires et d’initiatives dans le champ de l’égalité entre les femmes et les hommes.

La Maison des femmes, ainsi que de nombreuses associations du territoire regrettent vivement l’absence d’une déléguée Départementale aux Droits des femmes sur notre département. Fin 2015, j’avais déjà alerté le secrétariat d’État aux droits des femmes à ce sujet, depuis c’est un poste qui été occupé par « intermittences ». En mai 2017, puis juillet 2017, je vous ai sollicitée à travers un courrier puis une question écrite sur ce même sujet. Depuis et malheureusement sans réponse de votre part, le poste est toujours vacant.

Actuellement la Direction Nationale de la Cohésion sociale aurait en sa possession des candidatures pour ce poste, sans suite pour le moment. Cela est regrettable, notamment à l’approche de la journée Internationale aux droits des femmes. Nous avons la chance d’avoir un tissu associatif qui se mobilise dans ce domaine sur notre territoire, sans la présence d’une ou d’un délégué départemental aux droits des femmes, cette dynamique pourrait hélas s’essouffler.

Certaine de toute l’attention que vous porterez à ce dossier, veuillez agréer, Madame la Secrétaire d’État, l’expression mes salutations les meilleures.

Christine PRUNAUD
Sénatrice des Côtes d’Armor

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Psychiatrie en Côtes-d’Armor : situation d’urgence

Courrier à Madame la Ministre des Solidarités et de la santé - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Ces lieux sont indispensables pour recueillir et libérer la paroles des femmes

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels À quand des actions concrètes de la part du gouvernement français ?

Publication de la base de données de l’ONU sur les entreprises liées à la colonisation israélienne - Par / 28 juin 2018

Les courriers officiels Avec cette décision, c’est l’ensemble de ces actions qui est fragilisé

baisse des fonds d’aides à la modernisation de l’agriculture bretonne - Par / 19 mars 2018

Les courriers officiels Le monde agricole traverse une crise qui perdure

Relations commerciales et zones rurales défavorisées - Par / 21 février 2018


Bio Express

Christine Prunaud

Sénatrice des Côtes-d'Armor
Membre de la commission des Affaires culturelles
Elue le 28 septembre 2014
En savoir plus
Administration