Les courriers officiels

les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État

Poursuite des missions des associations à caractère social -

Par / 7 avril 2020

Lettre à la Secrétaire d’Etat chargé de la solidarité

Madame la Secrétaire d’État,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation des associations caritatives dans le contexte actuelle de crise sanitaire. L’épidémie liée au coronavirus COVID-19 met une nouvelle fois en lumière la nécessité du maintien et de la pérennité des associations à vocation sociale. Elles aussi se retrouvent dans une situation de grande fragilité et ne savent pas comment assurer pleinement leurs missions.

Plus que jamais, elles sont en première ligne, les demandes d’aides se multiplient sur notre territoire, et vont encore s’accroître dans les semaines à venir. Pour y répondre les bénévoles et salariés de ces associations ont fait preuve de réactivité depuis le début de cette crise, et par leurs propres moyens ont tenté de venir en aide de manière urgente auprès des publics en difficulté. De plus, l’interdiction d’initiatives collectives qui permettent à de nombreuses associations de récolter des fonds, fragilisent fortement leurs finances.

Pleinement mobilisées, les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État. Lors de la discussion du PLF rectificatif, mon groupe a porté un amendement visant à créer un fonds spécifique pour ces associations. Malheureusement cette idée n’a pas été retenue par le Gouvernement mais sans proposer d’autres solutions par ailleurs.

Si aucune entreprise ne doit faire faillite suivant l’engagement présidentiel, il doit en être de même pour les associations. Que comptez-vous proposer pour les accompagner dans cette période inédite et assurer leur avenir par la suite ?
Je pourrais vous citer plusieurs exemples de mon département qui illustrent les besoins urgents en la matière : le secours populaire qui se voit obligé de faire des « cagnottes en ligne » sur les réseaux sociaux, le manque de protections, les petites communes où les bénévoles sont contraints d’utiliser leur propre véhicule pour aller chercher des colis alimentaires et effectuer les distributions à domicile, les restaurants du cœur à Saint-Brieuc en manque de bénévoles menaçant les jours d’ouverture...

Cette crise sanitaire ne gomme pas les différences sociales, au contraire, elle les accroît.

Parce que la solidarité face à ce virus doit se conjuguer à l’ensemble de la population, je compte sur votre bienveillance pour apporter des solutions concrètes et effectives aux associations œuvrant auprès des plus fragiles.
Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame la Secrétaire d’Etat, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État

Poursuite des missions des associations à caractère social - Par / 7 avril 2020

Les courriers officiels Ces assurances représentent des gros groupes financiers qui peuvent et doivent contribuer

Revendications des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration - Par / 1er avril 2020

Les courriers officiels Un nouveau cadeau d’Emmanuel Macron à ses amis

Nomination de Dominique Boutonnat à la tête du CNC - Par / 25 juillet 2019

Les courriers officiels Avec le bénéfice du CICE, ces licenciements sont intolérables

Inquiétudes pour l’avenir des salariés du groupe coopératif In Vivo - Par / 11 juillet 2019

Les courriers officiels Pourquoi priver le sud du département des services fiscaux ?

Réforme dews centres de finances publiques dans les Côtes d’Armor - Par / 4 juillet 2019

Les courriers officiels 200 salariés sont actuellement en grève illimitée

Situation du personnel de la protection de l’enfance en Côtes d’Armor - Par / 16 mai 2019

Administration