Les courriers officiels

Cette profession a profondément évolué ces dernières années

Situation des manipulateurs en imagerie médicale -

Par / 4 février 2020

Courrier à la Ministre de la Santé

Madame la Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation des manipulateurs en électroradiologie médicale. Les manipulateurs du Centre Hospitalier Yves Le Foll de Saint-Brieuc (22) m’ont fait part de leurs légitimes préoccupations sur leur profession.

Ces derniers ne remettent pas en cause leurs conditions de travail dans cet établissement qui sont en adéquation avec leurs activités. Mais leurs inquiétudes s’inscrivent plus largement dans la reconnaissance générale de leur métier.

Ainsi, ce dernier est reconnu comme médico-technique alors que les manipulateurs participent pleinement au parcours de soin des patients, en assurant une présence continue.

Le diplôme d’état de manipulateur en électroradiologie médicale est de grade licence. Toutefois, ces professionnels ne percevraient pas les mêmes rémunérations salariales que d’autres professionnels de santé du même grade, notamment les primes dites Veil et Buzyn. Ils ne reprochent pas à leurs collègues de percevoir une rémunération différente. Ils aspirent seulement à exercer dans les mêmes conditions d’emploi en leur permettant à eux aussi de toucher les rémunérations mise en place pour ce niveau de compétences.

Enfin, la profession de manipulateur a profondément évolué ces dernières années avec l’apparition de nouvelles technologies d’imagerie pour lesquelles ils ont dû s’adapter. Ils m’ont d’ailleurs indiqué leur volonté d’augmenter le nombre de place d’étudiants manipulateurs afin d’assurer l’avenir de cette profession.

Je suis certaine que vous êtes pleinement consciente de cette situation et que vous saurez apporter les réponses nécessaires pour qu’enfin l’hôpital public puisse fonctionner avec tous les moyens humains et financiers nécessaires. Les nombreuses manifestations, grèves, voire démissions de médecins dans les hôpitaux publics ces derniers mois, témoignent de l’urgence d’agir

Dans cette attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État

Poursuite des missions des associations à caractère social - Par / 7 avril 2020

Les courriers officiels Ces assurances représentent des gros groupes financiers qui peuvent et doivent contribuer

Revendications des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration - Par / 1er avril 2020

Les courriers officiels Un nouveau cadeau d’Emmanuel Macron à ses amis

Nomination de Dominique Boutonnat à la tête du CNC - Par / 25 juillet 2019

Les courriers officiels Avec le bénéfice du CICE, ces licenciements sont intolérables

Inquiétudes pour l’avenir des salariés du groupe coopératif In Vivo - Par / 11 juillet 2019

Les courriers officiels Pourquoi priver le sud du département des services fiscaux ?

Réforme dews centres de finances publiques dans les Côtes d’Armor - Par / 4 juillet 2019

Les courriers officiels 200 salariés sont actuellement en grève illimitée

Situation du personnel de la protection de l’enfance en Côtes d’Armor - Par / 16 mai 2019

Administration