Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Un nouveau plan d’urgence pour l’hôpital toujours pas à la hauteur des besoins

Plan hôpital -

Par / 21 novembre 2019

Devant un mouvement inédit des personnels hospitaliers, le gouvernement a été contraint d’annoncer un certain nombre de mesures censées répondre à la crise.

Mais ce « plan d’urgence pour l’hôpital », présenté ce mercredi matin par le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn, ne répond toujours pas aux besoins des patients, des personnels soignants et non soignants des hôpitaux.
L’hôpital est à bout de souffle, car, depuis 20 ans, près de 8 milliards d’euros de restrictions budgétaires lui ont été imposées, entrainant souffrance pour les personnels, dégradation des conditions de travail et de l’offre de soins pour les patients et leurs familles.

Or, le gouvernement prévoit une augmentation de l’objectif national de dépenses de l’assurance maladie (Ondam) bien inférieure à l’évolution naturelle des dépenses de santé. Malgré les dénégations du gouvernement, l’argent existe pour financer un plan hôpital digne de ce nom. La Cour des comptes évalue le coût des niches sociales à 90 milliards d’euros, dont 52 milliards d’allègements et d’exonérations de cotisations sociales ! De quoi augmenter le budget de la santé de 5 milliards d’euros pour 2020 comme le réclament l’ensemble des syndicats avec un Ondam à 4,5 % !
Et puis, un plan Hôpital digne de ce nom passe par l’arrêt immédiat des fermetures d’établissements, de services et de lits, par le recrutement en urgence de 100 000 personnes à l’hôpital, 300 000 en 3 ans dans les EHPAD et l’augmentation les salaires de toutes les catégories professionnelles.

Ce sont ces revendications que nous avons entendues lors des visites de plus de 160 hôpitaux et EHPAD, que nous avons effectuées, dans le cadre de notre tour de France. C’est ce que nous avons traduit dans notre proposition de loi : « Mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux ».

Nous continuerons à porter ces exigences, dans l’hémicycle, lors de l’examen en seconde lecture du budget de la Sécurité sociale (PLFSS), tout comme nous serons dans la rue les 30 novembre, 17 décembre avec les personnels de santé ainsi que le 5 décembre avec toutes celles et tous ceux qui luttent contre la réforme des retraites.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Macron et son gouvernement visent à droite

Quotas d’immigration et restrictions de l’AME - Par / 6 novembre 2019

Les communiqués de presse La bataille du CETA n’est pas terminée

Ratification du traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne - Par / 23 juillet 2019

Administration