Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Les chirurgiens-dentistes se mobilisent contre la remise en cause de la santé bucco-dentaire

Système de soins à plusieurs vitesses -

Par / 14 juin 2017

Alors que les patient-e-s renoncent de plus en plus aux soins dentaires pour des raisons financières, l’annonce par le candidat Emmanuel Macron de « mettre en place le remboursement à 100% des prothèses dentaires et auditives, ainsi que des lunettes, d’ici 2022 » a été positivement entendue.

Il a simplement oublié de préciser qu’il souhaitait introduire plus de concurrence entre les mutuelles et les assurances privées et réduire le périmètre de l’Assurance maladie pour y parvenir. Après avoir laissé les acteurs assurantiels privés et mutualistes se développer dans le secteur dentaire pendant des années, l’ancienne Ministre de la Santé M. Touraine avait été chargée de siffler la fin de la récréation en imposant un règlement arbitral pour la prise en charge des soins.

Or, ce règlement, décidé unilatéralement, s’inscrit dans l’austérité budgétaire généralisée. Il impose de nouveaux actes dentaires opposables pour lesquels la prise en charge des patient-e-s est abandonnée au système assurantiel complémentaire et privé. De fait, il encourage un système de soins à plusieurs vitesses ainsi que la délocalisation de la manufacture des prothèses, ce qui représente 18000 emplois en France !

La seule vraie réponse à la question de la prise en charge des soins dentaires, c’est non seulement le remboursement à 100% des dépenses de santé par l’Assurance maladie, mais encore de déterminer et de faire respecter un tarif fixe national pour tout acte dentaire, à son juste prix. Une telle prise en charge ne coûterait que 2,7 milliards d’euros, à peine plus de 1% du budget de la Sécurité Sociale quand le règlement arbitral en coûte 800 millions.

Les sénatrices et sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen comprennent la mobilisation justifiée des chirurgiens-dentistes qui sont appelés à faire grève du 12 au 18 juin, afin de protester contre la réforme de leurs tarifs. La reprise immédiate des négociations est urgente, avec un financement de l’Assurance maladie à la hauteur du coût réel des soins !

Il est temps de mettre vraiment un terme au renoncement aux soins bucco-dentaires dans le cadre d’un service public territorial de santé de premier recours dans lequel les centres de santé auront enfin un rôle reconnu garantissant l’accès aux soins de qualité et la prévention pour toutes et tous.

Face à la logique ultra libérale de casse de la Sécurité sociale, il faut une prise en charge à 100 % de tous les soins prescrits, implants et prothèses dentaires, comme le demandent les candidat-e-s aux législatives du PCF-Front de Gauche.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Pour une véritable police de proximité

Notre proposition de loi débattue le 13 décembre - Par / 19 octobre 2017

Les communiqués de presse La majorité sénatoriale adoube les ordonnances de régression sociale

Habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social - Par / 27 juillet 2017

Les communiqués de presse Un nouveau coup de menton du Président de la République

Démission du chef d’état-major Pierre de Villiers - Par / 19 juillet 2017

Les communiqués de presse Le despotisme doux ou le cynisme décomplexé en marche

Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme - Par / 19 juillet 2017

Les communiqués de presse Interdiction des emplois familiaux : le Sénat doit être exemplaire

Rétablissement de la confiance dans l’action publique - Par / 12 juillet 2017

Les communiqués de presse Moralisons aussi la finance

Rétablissement de la confiance dans l’action publique - Par / 11 juillet 2017

Administration