Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Il est décidément temps de changer la Constitution

Crise gouvernementale -

Par / 3 octobre 2018

La Vème République a fait son temps et la crise que traverse le régime depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir, confirme le sentiment d’une grave fracture entre le peuple et ceux qui dirigent le pays.

Cette fracture s’est élargie à une défiance croissante de nos concitoyennes et concitoyens à l’égard du politique.

La conception « jupitérienne » du pouvoir présidentiel pousse à la caricature la monarchie républicaine symbolisée par l’élection du Président de la République au suffrage universel et les pouvoirs considérables qui lui sont conférés sans pouvoir réel de le contester durant le quinquennat.

Mais la réalité a rattrapé M. Macron. Il ne suffit pas d’affirmer un pouvoir alors que la gravité de la crise économique et sociale s’aggrave, que les inégalités s’accentuent, marquées par l’insolence sans limite des riches bien servis par un pouvoir à leurs bottes, dès le premier jour.

De toute évidence, la Constitution, l’organisation des pouvoirs publics et donc de la démocratie ne correspond plus aux attentes de nos concitoyens, aux exigences de solidarité, de justice et à l’aspiration croissante à un nouveau mode de développement.

La nécessité d’une VIème République devient chaque jour plus évidente.
Le projet moribond de révision constitutionnelle qui renforçait le pouvoir du Président de la République en abaissant plus encore le Parlement, doit être définitivement abandonné au profit d’une mise en débat avec le peuple, par le peuple et pour le peuple d’une nouvelle Constitution.

Ce débat ne peut plus se dérouler en catimini entre le Président du Sénat et Emmanuel Macron. La variable de l’accord entre le Chef de l’Etat et la droite ne peut être de 10 sénateurs ou députés en plus ou en moins, alors que les habitants de notre pays souffrent d’un déficit de représentation croissante. Il faut revoir les fondations mêmes de la démocratie dans notre pays.

Le 60ème anniversaire de la Constitution du 4 octobre 1958 doit permettre d’établir le constat de son échec démocratique, sonner l’heure d’une véritable révolution constitutionnelle qu’exige le dépérissement chaque jour plus visible de l’ancien régime.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Fraude et évasion fiscale : le Sénat rate le coche

Proposition de résolution pour une Conférence des parties de la finance mondiale - Par / 8 mars 2018

Les communiqués de presse Un point gagnant pour les retraités agricoles

Adoption en commission de la proposition de loi visant à assurer la revalorisation des pensions de retraite agricoles - Par / 21 février 2018

Les communiqués de presse Une révolution solidaire manquée

Projet de loi Asile et Immigration - Par / 21 février 2018

Les communiqués de presse Un nouveau coup fourré en Commission Mixte Paritaire

Ratification des ordonnances réformant le code du travail - Par / 14 février 2018

Administration